Voyage : Direction le sud de Chiang Mai

Voyage : Direction le sud de Chiang Mai

Avant de partir en Thaïlande j’avais entendu parler des meubles en bois qu’ils font ici et les décorations incroyables qu’ils font sur ces boiseries. J’ai toujours rêvé de venir voir comment ils faisaient et aujourd’hui je me suis lancé dans ce voyage sans trop de préparatifs pour totalement me dépayser… Retrouvez le début de mon voyage sur les articles précédents.

En Thaïlande c’est dans la province de « Lanphun » que le travail du bois est vraiment développé. J’ai donc décidé de quitter mon hôtel favori de Bangkok après plus d’une semaine de visites pour me rendre dans le nord de la Thaïlande.

Chiang Mai : 6h de train

Pour aller à Chiang Mai 3 solutions sont envisageables depuis Bangkok :

  • Louer une voiture/moto et monter par la route : N’ayant pas envie de conduire plus que nécessaire j’ai laissé tomber cette option.
  • Monter en avion : L’avion n’est pas très cher en Thaïlande (Pour les vols internes) et j’ai faillis opter pour l’avion avant d’opter pour un moyen de transport bien plus sympas…
  • Prendre le train : Avec un train qui roule très lentement et la possibilité de louer une cabine première classe seul j’ai pu profiter de la vue sur la jungle et la Thaïlande profonde pendant tout le trajet.

Je suis arrivé à Chiang Mai depuis 2 jours et j’ai déjà pu faire un petit tour de la ville. Chiang Mai est la deuxième plus grande ville de Thaïlande après Bangkok, pourtant l’ambiance n’est pas la même. Chiang-Mai est dans les montagnes, il ne fais pas froids mais la ville s’est développée bien différemment que la capitale. Pas de buildings et de trottoirs bondés ici, c’est bien plus calme et des parcs en pleine ville viennent donner une touche de verdure à la ville.

Le travail du bois en Thaïlande

Moi qui m’intéressais au travail du bois et les techniques utilisées pour décorer les boiseries ici quelle a été ma surprise en entrant dans un atelier thai !

Tout est fait à la main ici, ce sont plus de 10 ouvriers qui travaillent sur un salon complet, le travail est long mais ils ont l’air d’aimer cela autant que moi. Une fois entré dans l’atelier et qu’ils ont compris que je ne voulais que passer parmi eux pour les saluer et les observer travailler quelques minutes, ils se sont montrés très accueillants comme à l’habitude thaï. Une femme viens vers moi et me tends ses outils, un ciseau à bois très classique, je m’en empare pour lui montrer que moi aussi je me défends. Après avoir passés quelques minutes à tailler ce qui ressemble à un éléphant (Il faut vraiment que j’aille en voir un de plus prés car cette boiserie ne m’as pas satisfait du tout), la femme regarde le résultat et rigole en me montrant ses pieds… Je ne comprends pas au début et je pense qu’elle me dit que j’ai taillé comme un pied, il s’avère qu’elle voulais me montrer qu’elle pouvais faire pareil… Avec ses pieds ! Elle a taillé un éléphant en utilisant uniquement ses pieds sous mes yeux, je n’en reviens toujours pas ! En plus il était bien mieux fait que le mien…

La suite de mes aventures bientôt !


Les commentaires sont clos.